Castors

LA COLONIE


La proposition pédagogique CASTORS est offerte aux enfants de 7-8 ans. La colonie est l’unité de base des Castors. Elle peut être composée de garçons uniquement, ou de garçons et de filles (on dit alors que c’est une colonie en coéducation). Le nombre d’enfants peut varier, allant jusqu’à une vingtaine. L’équipe d’adultes éducateurs est composée de quelques adultes. Les enfants sont répartis en huttes, chaque hutte comprenant habituellement cinq Castors.

Entre septembre et juin, la colonie se réunit une fois par semaine pour une durée d’environ une heure et demie. Les réunions comprennent des activités variées, incluant notamment des jeux, des bricolages et des activités d’expression (chansons, danses, pantomime, etc.). Certaines activités, qu’on appelle barrages, se déroulent en huttes, d’autres ont lieu en colonie. à l’occasion, la colonie effectue des sorties ou des camps. Ces activités de plus grande envergure sont appelées Découvertes.

La pédagogie scoute, fondée sur la participation des jeunes à toutes les étapes des activités qu’ils veulent réaliser, est naturellement adaptée à des enfants de 7 et 8 ans. Ceux-ci sont conviés à choisir, à préparer, à réaliser, à évaluer et à fêter leurs activités en compagnie des adultes qui les encadrent.

 

 

LES ACTIVITÉS TYPES


  • Réunions hebdomadaires (septembre à juin)
  • Camp d’hiver (coucher intérieur)
  • Camp d’été (coucher intérieur)
  • Jeux à l’intérieur et à l’extérieur
  • Comptes et histoires
  • Expressions et chants
  • Techniques de noeuds
  • Bricolages
  • Jeux et activités en forêt
  • Activitées de Découvertes

 

 

LE CADRE SYMBOLIQUE


Le thème des Castors est largement exploité à la colonie. L’Association des Scouts du Canada a publié une bande dessinée, Les Aventures de Cartouche et Namor, qui fournit de nombreux éléments d’animation sur ce plan. Cartouche et Namor sont deux castors en quête d’un élixir magiquedestiné à mettre fin à la pollution de la rivière qui maintient la vie de la colonie. Au long de leur périple, ils font la rencontre de personnages bien étranges…

 

 

LA PROGRESSION PERSONNELLE


LA PROGRESSION PERSONNELLE


Les Castors sont les plus jeunes des scouts, mais tout comme les plus âgés, ils font des activités qui ont pour but de favoriser leur développement physique, intellectuel, affectif, social et spirituel. Ainsi apprennent-ils à devenir plus autonomes et plus responsables. Ils ont une loi: Le Castor joue avec et comme les autres; ils ont un mot d’ordre: Effort.

Chaque Castor est invité à suivre un parcours de progression personnelle, jalonné de badges. Les niveaux de plongée – c’est le nom de ce parcours – comprennent les étapes Intégration (niveau Source), Participation (niveau Ruisseau), Initiative (niveau Cascade) et Partage (niveau étang). Au terme de la première étape, le Castor fait sa promesse, s’engageant devant tous les autres « à faire des efforts pour jouer avec et comme les autres ».

Par ailleurs, les Castors peuvent obtenir deux brevets de compétences: la bûchette Sécurité reconnaît leur préoccupation de sécurité, la bûchette Environnement reconnaît leur intérêt pour la protection de l’environnement.

À l’effort avec Castou Les Aventures de Cartouche et Namor

Au terme de leur séjour à la colonie, les Castors sont invités à « monter » au groupe d’âge suivant, où on leur offre de participer au programme des Louveteaux.

 

 


Loi des Castors

Le Castor joue avec et comme les autres.

Promesse

Je m’engage à faire des efforts pour jouer avec et comme les autres.